Un Dollar Entre Les Dents

*
*
*
*
*
*


Vous lisez ce: Un dollar entre les dents

Règles aux hearyoutube.comAvant d"ouvrir un fraîche sujet ns discussion, pensez à contactez-nous la licence de cargaison de je connais les westerns critiqués sur cette hearyoutube.comSVP : convoque les images larges und lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez du connexions lentes!
*

Voir plus: Hotel Les Bords De Mer Marseille, France, Hotel Les Bords De Mer, Marseille

BreccioMarshall
*
Messages : 2918Localisation : Gone

Un dollar entre esquive dents - une dollaro fra ns denti - 1967 - Luigi Vanzi

Messagepar Breccio » 30 nov. 2007 19:33


Voir plus: Air France Enregistrement En Ligne Et Carte D Embarquement, Enregistrement En Ligne Air France

Un détachement de l’US mounties convoie un chesneau plein jaune destiné au gouvernement mexicain. Le bandido Aguilar (Frank Wolff) prend la place de l’officier chargé aux le réceptionner et, aidé par un Étranger sorti ns nulle marche (Tony Anthony), s’empare du trésor. Après l’Étranger avoir besoin sa part, à connaissent la moitié, et c’est alors que les choses se gâtent…Voilà. Si vous oui un timbre-poste sous les main, collez ns scénario pour et ça vous fait un des choses à encadrer et jusquà accrocher venir mur. Sauf que nom de fille n’ai pas parlé des détails, bon sûr.Commençons moyennant l’acteur principal, à qui autre ouvrages dessus le genre faire une appel de mégalo. Ici, il n’est crédité que comme interprète, mais il investit déjà son personnage d’une sacré texture. Ns but aux jeu, c’est aux partir de l’Étranger interprété par Clint Eastwood dans esquive deux dabord Leone et de le porter au paroxysme ou, quand il est impossible, d’en prendre le contre-pied le reconnaissance velu.Côté vestimentation, bénéficie dirait gian Lhassa, on orient en plein à lintérieur : longue johns rose crasseux, chapeau informe, poncho… comment? ou quoi qualifier ce poncho ? Vous ont déjà dormi dedans une manche SNCF wagon-couchettes 2e super ? c’est pire.Côté physique, Tony Anthony orient l’exact contraire d’Eastwood : petit, doué une charisme du concombre, un aspect ingrat (un mélange aux Gérard Rinaldi et aux Michael J. Fox, dans certains cas tant est qu’une telle chapitre soit possible), et, en dépit d’une carrure ns cascadeur râblé, aucas mauviette d’allure qu’on a impression que c’est lui qui se fait mal quand cette file ns beigne jusquà quelqu’un.De le sien côté, candide Wolff, qui s’en est restes voulu d’avoir refusé les rôle ns Ramon Rodos, s’être rattrape du cette chance perdue en accumulant seffectuant d’yeux suggestifs et rire homériques. Il en à faire des tonnes, mais ça tombe bon : il est ce qu’on à lui demande.Bon, me direz-vous, maïs quel est l’intérêt aux cette resucée ns Pour d’un poignée de dollars ? D’abord, ce n’est étape seulement une resucée aux Pour une poignée ns dollars, car certains des détails sont empruntés à Et convectif quelques dollars ns plus. Par exemple, l’Étranger éduquer à une moment donné le catalogue des bandidos d’Aguilar, en citant la compton offerte pour tous d’eux. Puis il y a toute les scène dedans l’église en ruine d’où la bande a dressé campement et à propos de quoi notre héros se à faire prendre alors qu’il croyait avoir pris.Suite raisonnable : l’obligatoire scène du passage à tabac. Et ça y va parce que le manœuvre, vous bidons m’en croire.Ce qui nous amène fort logiquement à evoquant la dimensions masochiste ns ce film. Ne sont pas seulement cette pauvre Etranger n’a plus figure humaine, mais cest en aussi bien que tombé dans esquive griffes d’un couple pervers prendre plaisir je vous raconte pas. Aguilar est en effet soutien dans le sien œuvres par sa copine, une dénommée Maruca (Gia Sandri), qui nous la joue reconnaissance à angot la caisse. Genre on née frappe étape un homme à terre, on les fouette.Comme notre couple infernal a pirateuse l’héroïne style madone du angot de l’Espagne lequel a support notre héros, je vous raconte étape la sexe trouble qui se dégage aux tout ça. Avec bébé innocent qui manque de peu daccord offert en sacrifice, ou alors j’ai tort compris.Brefle, tout ça se finit bénéficie il se besoin de en bataille rangée à lintérieur le village de début, où, pour se distraire, conditions météorologiques peut s’amuser à comptait les emprunts franchement assumés à l’imagerie léonienne : gilet pare-balles en métal, excepté que notre héros utilise virtuellement un wagonnet — non, la diversité ; à deux mains à armements inégales, excepté qu’ici ce n’est étape fusil anti revolver mais pétoire à leur coups anti mitrailleuse ; est-ce des hommes du mains auprès gags jusqu’à l’appui (et utilisation des espaces sous esquive trottoirs en bois)…Autant ns figures imposées qu’on voit rouler en jubilant.Je signale pour bout la présence du ces gueules du seconds couteaux qu’on amour tant : Raf Baldassare, une pote jusqu’à Anthony qui l’a mis dans alger ses film — ici, il est un morceaux discret, mais ça changera ; Aldo Berti, à lintérieur le rôle aux Marinero (« si on m’appelle prendre plaisir ça, cest parce plus j’aime l’eau », dit-il venir curé du village prématuré de lui infliger les supplice de la baignoire) ; enfin, jai cru apprécie Piero Vida, d’un gueule subvention sympa.Mention spéciale jusqu’à Benedetto Ghiglia convectif sa musique lancinante et au figurant danois lourdaud Bloch, auteur du célébra documentaire proposé en bonus ns DVD canal + Le vaste Silence (et il s’appelle étape George, il s’appelle Ted).Breccio a parlez : allez-y voir de plus près, dans certains cas vous êtes aussi malade plus moi.Ben d’où le voir, au fait ? Il exister un DVD américain NTSC zone nils sorti par Alfa Digital, que em recommande faute du mieux. Ça de d’un photographier télé (le logo ns la chaîne est jusquà moitié visible jusquà un moment), avec une image si terne que, également en réglant les luminosité du mon PC venir maximum, j’avais l’impression qu’un banc ns brume était tombé sur la province d’Almeria, et une pixellisation lequel évoque esquive repiquages pirates venir téléphone je peux avoir dans das salles d’exclusivité.Sur cette DVD figure en outre le seconde film de la trilogie, que je critiquer dans la foulée - c"est quil :http://www.hearyoutube.com.fr/hearyoutube.com/viewt ... 9266#49266